Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse

24 Feb

la dictée la plus difficile...

Publié par Shaman

nul va sans dire que le langage et son orthographe évoluent également avec les supports qui les transmettent, de la parole aux pierres, bambous et papyrus puis bois déchiqueté et assemblé, et enfin lumière sur nos écrans, ondes électriques et électroniques.

Combien de noms de famille affublés d'une lettre ou d'une syllabe ou le contraire car le moine du coin (en France au 17-18eme) devait faire un recensement ? dupré, dubois, duchamps et autre, sans parler des noms géographiques ou celui des animaux :

d'ailleurs, savez vous que le nom de kangourou vient du fait que lorsque les marins britanniques débarquèrent en Australie et demandèrent aux aborigènes quel était cet étrange animal, ils répondirent : gangoroo, ce qui en ancien aborigène, signifie.... : "je ne comprends pas .."

bref, le sujet est donc l"une des "plus difficiles" dictées. Et puisque nous en sommes à la nostalgie, alors donc place à Prosper Mérimée, qui avait imaginé un texte où se serait accumulé le plus grand nombre de pièges orthographiques.

Il organisa au château de Compiègne, à la cour de Napoléon III un concours de dictée.

L'histoire a retenu le nombre de fautes des participants:

L'empereur Napoléon III fit 75 fautes

L’impératrice 62

la princesse de Metternich 42

Alexandre Dumas fils 24

Octave Feuillet, de l’académie Française 19

le prince de Matternich, Ambassadeur d'Autriche, 3 !

voici le fameux texte:

" Pour parler sans ambiguïté, ce dîner à Sainte-Adresse, près du Havre, malgré les effluves embaumés de la mer, malgré les vins de très bons crus, les cuisseaux de veau et les cuissots de chevreuil prodigués par l'amphitryon, fut un vrai guêpier.

Quelles que soient, quelque exiguës aient pu paraître, à côté de la somme due, les arrhes qu'étaient censés avoir données à maint et maint fusilier subtil la douairière ainsi que le marguillier, bien que lui ou elle soit censée les avoir refusées et s'en soit repentie, va-t'en les réclamer pour telle ou telle bru jolie par qui tu les diras recommandées, quoiqu'il ne siée pas de dire qu'elle se les est laissé arracher par l'adresse desdits fusiliers et qu'on les aurait suppléées dans toute autre circonstance ou pour des motifs de toutes sortes.

Il était infâme d'en vouloir pour cela à ces fusiliers jumeaux et mal bâtis et de leur infliger une raclée, alors qu'ils ne songeaient qu'à prendre des rafraîchissements avec leur coreligionnaire.

Quoi qu'il en soit, c'est bien à tort que la douairière, par un contresens exorbitant, s'est laissé entraîner à prendre un râteau et qu'elle s'est crue obligée de frapper l'exigeant marguillier sur son omoplate vieillie.

Deux alvéoles furent brisés, une dysenterie se déclara, suivie d'une phtisie.

"Par Saint Martin, quelle hémorragie !" s'écria le bélitre.A cet événement, saisissant son goupillon, ridicule excédent de bagage, il la poursuivit dans l'église toute entière."

Prosper Mérimée

extrait de "Tout sur Tout"

garanti sans faute.

effectivement...

Commenter cet article

Archives

À propos

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse