Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse

style...ô et puis merde!!!

elles sont venues du ciel, etranges et douces cohortes, plus que la paix elles apportent une mélopée artificielle. oui la nature est morte, l'homme a banni son souvenir, il refuse de voir venir l'univers a sa porte. Non point qu'il le dénit, mais il suffit...

Lire la suite

soupirs...

Et l'écume de rage se fond, froide, glacée elle bleuit, et la brume , chappe de la nuit, se mélange aux fins fonds... silence... elle a coulée, nappe d'encre et d'orient, perle que la mer a roulée, échouée pour neptune souriant. silence... quelques bulles...

Lire la suite

nature et morte

elles sont sages, flocons de neiges aux milliers de visages, monotones, sèches feuilles brunies de l'automne, ébêtées comme le ruisseau de l'été, se sentant comme le bourgeon de printemps. naïves comme le tison qui ravive l'atre d'un coeur pauvre et déshérité....

Lire la suite

....

la Liberté est chose précieuse, Rare sont ceux qui la désirent ardemment, plus rares encore ceux qui l'obtiennent vraiment

Lire la suite

la geôle

il etait seul, dans la pire prison qu'il soit. il était roi, mais il était tout seul... Ses pensées l'avaient pris, mais ce n'était plus les siennes, il l'avait compris, de là naissait sa peine. il voulait se raisonner, oublier les souffrances des autres,...

Lire la suite

Parlez nous de l'amour.

"Et il leva la tête et regarda le peuple, et un silence tomba sur eux. Et d'une voix forte il dit : Quand l'amour vous fait signe, suivez le, Bien que ses voies soient dures et éscarpées. Et lorsque ses ailes vous enveloppent, cedez lui, Bien que son...

Lire la suite

.alors.

alors que du haut de ma bassesse, je critiquai les autres, j'aborrai les princesses, les messies, les apôtres, mon coeur se languissait en rêves épars... alors qu'en quête sans cesse, d'une autre ,une nouvelle porte, j'abandonnais la richesse, que le...

Lire la suite

oublier d'oublier...

dans le ciel bleu sans nuage, j'en oubliais les souffrances qu'affligent les brulures d'une lumiere trop forte. sous la pluie battante, j'en oubliais la soif de la terrre qui me porte. devant la betise de mes contemporain, j'en oubliais ma propre ignorance....

Lire la suite

Archives

À propos

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse