Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse

24 Aug

texte ephemere...

Publié par Shaman

te souviens tu mon reve ,

de ce que nous croyons avoir vecu ensemble?

non ces guerres triviales ou treves,

ni ses amours qui nous ressemblent...

 

te souviens tu mon reve d''ou tu es ne?

 

et ses promesse adjointes

a notre solitude,fiere ,altiere,

devenues triste par habitude?

par habitude de tant d'hiers...

 

te souviens tu mon reve du prix concede?

 

achetee a cette perfide liberte,

qui pour des ailes nos mians lia

vanite, orgueil, jetes aux pieds

de toutes peurs qu'il y a...

 

souvient toi du pourquoi...et tout ce que nous avons fait ensemble, pour parvenir a aujourd'hui, moi qui n'ai vecu que pour toi, me delaisseras tu , maintenant que tu peux vivre sans moi?

suis-je l'arc ou la fleche, le nid ou l'oisillion, suis le fou ou la folie, l'amour ou l'etre aimer, ou l'etre consummer d'amour que ce dernier perdit dans ses traits...

 

mysoginie mise a part, cupidon au chomage!!!

si il y avait des assedics pour les dieux, certains n'en ont que trop profites, les hommes se delectent d'homocrasie et d'humanolatrie (mots de peu de sens mais que tout le monde comprend, d'ou leur existence...),

 

o doux devas, entites representantes des egregores les plus importants de notre Terre, cmment tant de bassesses a vos yeux acceptees...

en une certaine verite...

est ce la faute a l'homme si les animaux ne se rebellent pas d'etre ainsi maltraites, mis en esclavage, extermines, braconnes, testes parmaceutiquement et j'en passe....

est ce la faute a l'homme si la nature sylvestre et autre ne se rebelle pas de subir destruction, modification moleculaire, et nombre de crimes innommables devant la conscience universelle?

 

n'etes vous donc pas coupable de trop de compassion qui devient faiblesse  semblable a notre france refusant la guerre et precipitant les notres dans le pire enfer que notre humanite actuelle est connue?

 

ou alors savez vous ce qui advient apres et laissez vous ces humanoides enfants jouer?

 

je n'ai qu'une vision d'un etre humain, et je sais si peu, mais  l'homme n'est que peu, nous ne pourrions detruire la terre, l'humanite peut etre, et encore pas toute... mais la fourmi et le scorpion, le genko et tant d'autre survivent aux bombes atomiques...

je reviens sur l'apoptose, ne sommes nous qu'un outil que la nature crea pour extraire les gazs et les petroles que des millions d'annees de putrefaction ne purent reduire et dont nous continuions l'utilisations, rien ne se perd certes...

 

mais sommes nous juste un outil que toi o nature, tu creas afin de t'exporter vers ces lointaines planetes, ne serions nous qu'un outil dont tu laisses jouer quelques malfaisance afin d'atteindre pour toi un but o combien plus lointain,  toi qui nous balayerais comme on tire un drap dans la nuit quand le froid se fait sentir...

 

 

puisque pour toi le temps n'est point le notre, que pouvons nous pour toi, que pouvons nous pour nous, quelle main invisible doit nous guider et que devons avoir pour liberte, toi qui nous crea, et nous limita de par les atomes qui nous confectionnent, toi qui crees les volcans, les baleines, les soleils, les forces atomiques et cosmiques, puisque tu nous crea, o comment te satisfaire et continuer a devenir toi...

 

puisque tu permets qu'entre une quantite definie d'atomes  un jeu electrique  se manifeste en notre esprit comme une pensee, je n'ose imagine ce dont tu es capable de creer avec une quantite plus grande de molecules et une plus grande quantite d'energie... aurai-je un jour acces a cette capacite de penser? humain ou non?

 

si par de "simples"synapses tu crees par energie des reves semblables a la liberte, aux cathedrales, aux pyramides, a l'enfance, , aux poetes, aux tableaux, aux chants, a l'amour..., si avec que cela, nous sommes capables de tant, que pourrions nous faire avec plus?

 

sans hesiter en de tristes guerres, tortures, peurs, ou tyrannies cheres aux hommes, de quoi es tu capable , que mes yeux du coeur puissent voir?

 

puisqu'avec si peu d'homme , il peut etre tant, et que nos reves les plus fous ne sont rien, dit moi que je fais partie de toi, et que tout comme je nous ai connu enfant, je nous connaitrais adulte, viellard, et puis surtout immortel dans la joie du temps qui se redefinie...

 

o oui,

le sage dit a l'empereur, ta pensee est limitee, mais tout ce que tu peux imaginer existe, et il est plus encore...

 

 

aie, trop parti en vrille encore...

mes textes ne deviennent pas pluslaids, plus beau , ou plus clairs ou plus confus, j'essai juste d'autres mots pour decrire ce qui m'a toujours habite, comme chacun de nous, nous n'apprenons qu'a parler de nous meme, mieux ou pire, mais dans le seul veritable but de dire merci...ce qui le savent le disent en silence, et c'est d'eux que nous ecrivons tant de livres  dont nous voulons respecter la paroles...parce que la beaute doit etre decriee pour etre apprecier en silence, mais ensemble, comme si nos cris ne faisaient que nous rassembler dans le silence enfin... nihile scintium nihile scire...

 

bon, j'effacerais surement ce texte d'ici peu, l'important c'est que cela soit ecrit un jour ...

 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse