Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse

09 Oct

parole d'evangile...

Publié par Shaman

le samedi soir à la foire, le soir où nous avons fait le plus de couverts, une serveuse est venue me donné un petit livret que des clients avaient oublié sur une table. je ne sais pas pourquoi elle me l'a donné à moi, ou plutôt si...
en plein service, je regardai de peitit livre à la couverture simple, il était écrit "évangile selon matthieu"...
intrigué je fîs comme l'on fait dans ces cas là, j'ouvrais au hassard des pages et lisait un passage, voici ce fameux passage...



"En effet, le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dés le point du jour afin d'embaucher des ouvriers pour sa vigne. Après être tombé d'accord avec les ouvriers pour un denier par jour, il les envoya dans  sa vigne. Sortant vers la troisième heure, il en vit d'autes qui étaient sur la place du marché à ne rien faire; il leur dit:
-Allez, vous aussi, dans la vigne, et je vous donnerai ce qui sera juste.
Ils y allèrent. Sortant encore vers la sixième heure et vers la neuvième heure, il fit de même. Sortant enfin vers la onzième heure, il en trouva d'autes qui étaient là; il leur dit:
-pourquoi vous tenez vous ici tout le jour sans rien faire? ils lui disent:
-parce que personne ne nous a embauché. Il leur dit:
-allez, vous aussi, dans la vigne et vous recevrez ce qui sera juste.
Le soir venu, le mâitre de la vigne dit à son intendant:
-appelle les ouvriers et paie à chacun son salaire en commençant par les derniers, jusqu'aux premiers.
Lorsque ceux qui avaient été embauchés vers la onzième heure furent venus , ils reçurent chacun un denier. Quand les premiers furent venus, ils croyaient recevoir d'avantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun un denier.
Aprés l'avoir reçu, ils murmuraient contre le maître de maison, en disant:
-ceux -ci ,les derniers , n'ont travaillé qu'une heure, et tu les traites comme nous, qui avons supoporté le fardeau du jour et de la chaleur.Mais il repondit à l'un d'eux:
-Mon ami, je ne te fais pas de tort: n'es tu pas tombé d'accord avec moi pour un denier?
Prends ce qui est à toi et va-t'en. Je veux donner à celui-ci, le dernier, autant qu'à toi. Ne m'est il pas permis de faire ce que je veux de ce qui m'appartient? Ton oeil est-il mechant, parce que je suis bon? ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers; car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.."

Matthieu, Chapitre 20, versets1-16
Commenter cet article

Archives

À propos

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse