Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse

13 Nov

un vieux qui pleure...

Publié par Shaman

il y a un vieux qui pleure...

j'ai pas l'habitude de voir pleurer les vieux,

d'habitude, je vois plutôt pleurer les cieux...

il pleure parce qu'il a la main qui pleure aussi...

mais elle, ses larmes sont de sang...

et la grimace de son visage se reflète sur sa main...

il a trois doigts qui pendent bêtement...

oui, c'est bête un doigt qui pend...

et trois encore plus...

un coup de couteau tout jeune,

plus jeune que lui en tout cas...

un couteau qui a du connaitre plus de sang que le sien...

il passait par là,

il a pas voulu obéir à de jeunes fous,

ils étaient trois...

comme ces doigts...

eux aussi ils pendent...

aux fils des parques...

attendant le même couteau...

ils sont pas loin là bas..

ils rient comme une blague réussie...

lui, il pleure prés de moi...

ses larmes coulent comme son sang,...

sans retenue...

mais qu'est ce que je peux faire moi?

il y a déjà trop de larmes et de sang....

il veut que je l’emmène à l’hôpital...

mais il y a plus de risque à aller là bas que le laisser ici...

même pour nous deux...

je pourrais le soigner,

le recoudre même peut être...

ça serait pas pire que ce qui l'attends....

gangrène au pire...trois doigts en moins au mieux...

mais je peux pas...

il pleure...

un vieux qui pleure, ça fait douter du monde...

les enfants pleurent,

pas les vieux...

il a deux ou trois fois ma vie...

et il va rester là...

parce que je peux pas...

et je dois lui dire non...

je dois lui dire de se démerder...

je lui donne 2000 francs,

le quart d'un paquet de clopes..

mais je peux pas plus...

je ne dois pas plus...

le sacrifice d'un pour le groupe...

jusqu'à ce qu'on soit celui là...

et le monde parait injuste alors...

le berger abandonne son troupeau

pour chercher la brebis égarée...

mais je ne suis plus berger...

je suis face à mes choix,

et mon choix c'est de le laisser là...

et c'est le bon choix...

et c'est horrible...

il pleure..

mais je crois que la douleur ne le fait pas pleurer...

je crois que ces larmes sont ses cris

qui fusent dans ses yeux...

ses cris de non compréhension,

ses pourquoi...

auxquels je n'ai aucune réponse

si ce n'est un sourire qui vient du cœur...

comme le seul pansement que j'aurais...

comme pour taire ma profonde et terrible colère,

comme si ce soir, encore...

j'avais étais plus blessé que lui...

par mon impuissance et ma puissance plus...

à déterminer qui doit être sauvé et pas l'autre...

c'est cette colère qui me tient debout...

elle me donne une force terrible...

une puissance sur moi-même inouïe...

où la maladie courbe la tête,

où la fatigue n'ose le moindre mot même si elle est là...

il y a cette colère ...

déguisée en un vieux qui pleure...

et ces enfants qui rient,

autre déguisement...

un vieux qui pleure,

c'est pire qu'une bibliothèque qui brûle...

un vieux qui pleure,

c'est comme une bibliothèque emplie de livres vierges...

ça n'a plus de sens....

ça fait peur à l'espoir...

et ça rend con le bibliothécaire...

je veux pas pleurer même si j'en ai envie,

ce soir, j'en ai pas le droit...

alors j'utilise mes doigts pour raconter tout ça...

3 vies différentes,

3 doigts qui pendent

3 jeunes fous qui mourront bientôt,

3 cigarettes...

et henrich schliemann qui suit un conte pour découvrir un trésor...

(ben oui ...troie!)

Commenter cet article

Archives

À propos

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse