Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse

27 Nov

le socio-expat

Publié par Shaman

il est là...

dans un bar...

où la musique étouffe les conversations mais ses pensées aussi...

il a besoin de bruit...

il est là,

devant sa bière, parfois fraîche si il a de la chance...

les yeux fixés sur un monde qu'il voulait voir mais dont il veut s'échapper...

il fume...

il a eu une dure journée...comme souvent, sinon il s'ennuierait se dit il...

beaucoup de choses impossibles, beaucoup...

plus de choses compliquées..

et des milliers de choses simples qui deviennent compliquées, puis impossibles..

il voudrait penser à autre chose..

mais ce serait se mentir se dit il...

il voulait la réalité..elle est là qui lui tend les bras,

elle a toujours été là...

ici , elle est plus grande que lui,

et ça, ça lui fait un peu mal...

la fatigue alourdie ses yeux, ses bras, ses jambes...

mais cette lourdeur n'est rien face à la force que lui donne le fait de vivre...vraiment...

il est là...

sa cigarette se consume sans qu'il ne la fume,

il en allume une autre..

le regard perdu vers un autre monde qui est celui là...

il revoit tout ce qu'il a fait aujourd'hui,

si peu par rapport aux besoins...

il se demande comment il fera demain et il prépare déjà...

il pense , comme une araignée affolée tisse sa toile....

imaginant toutes les stratégies possibles sachant que la seule qui sera...

ce sera celle qu'il n'a pas imaginé...

il digère et il a faim...

son esprit court comme les étoiles dans la nuit,

sans bouger ...

c'est le monde qui tourne ...

il faut continuer à briller...

il sait qu'il laissera ici un peu de sa vie, un peu de son cœur, un peu de son âme...

comme si ailleurs ce n'était pas pareil!

il voudrait vivre à jamais ici mais vivre ailleurs pourtant...

il voudrait emporter avec lui tout ces gens, mais ne plus les voir pourtant...

il voudrait ne plus jamais aimer ,

et aimer à jamais...

sa bêtise lui fait dire qu'il voudrait que la bêtise du monde s’arrête...

même si il sait au fond de lui que la source du fleuve n'est pas un océan...

il voudrait pleurer mais il a honte...

il a honte de pleurer parce que les gens qui l'entourent rient...et peut être rient-ils de lui...

parce que la misère ce n'est pas avoir des vêtements sales ou ne pas avoir des bouts de métal. en ronde forme ou de rectangles papiers.. ce n'est pas avoir un bout de fer qui nous empêche de voir le ciel... ce n'est pas manger, ce n'est pas être malade, ce n'est pas mourir...

peut être rient-ils parce qu'ils sont vivants...

et qu'il n'y a pas d'autre vérité à connaitre...

Commenter cet article

pacific 28/11/2013 20:04

Mis a part etait et emportait, c'est percutant! J adore le style! On s'omagine a la place de l'auteur! Bon courage!!

Archives

À propos

journal de bord de la vie d'un jeune français qui rêve de mondes inconnus et de pouvoir de l'esprit, arpentant la terre a la recherche de sa princesse